Quel lien existe-t-il entre l’Helicobacter pylori et les symptômes de fatigue ?

L’helicobacter pylori ou H. pylori, est une bactérie qui infecte la paroi interne de l’estomac. Cette infection qui est généralement contractée dans l’enfance, peut persister toute votre vie si vous ne la traitez pas. Elle entraîne principalement différents maux gastriques. Toutefois, Helicobacter pylori peut également se manifester par des symptômes qui à première vue n’auront aucun lien avec le système digestif. Découvrez ici comment l’hélicobacter pylori peut causer la fatigue et les traitements possibles pour en guérir.

Y a-t-il un lien entre Helicobacter pylori et fatigue ?

Les environnements acides sont particulièrement favorables au développement de l’hélicobacter pylori. C’est justement le cas de la cavité gastrique de l’homme et de certains animaux. Après introduction de la bactérie H. pylori dans votre corps, il peut se passer des années sans que vous ne ressentiez aucun symptôme.

Avec le temps, l’infection prend de l’ampleur et une simple inflammation gastrique risque de se changer en gastroduodénal ou pire, en un cancer de l’estomac. A partir de ce moment, de multiples symptômes se manifestent. Les signes les plus courants sont :

  • Brûlures gastriques, crampes d’estomac ;
  • Nausées et vomissements ;
  • Possible perte d’appétit ;
  • Ballonnements, rots et digestion difficiles.

Cependant, certains symptômes moins spécifiques au système digestif peuvent s’ajouter à cette liste. La fatigue par exemple. En effet, lorsque votre organisme subit une attaque extérieure telle une infection, votre système immunitaire se défend. Puisque cette réaction de votre corps nécessite un apport conséquent en énergie, votre organisme puise dans ces réserves. Cela peut donc causer de légères fatigues. Dans certains cas, cette fatigue peut durer longtemps et même être accompagnée de moments de somnolence.

De plus, l’évolution de votre gastrite peut également causer des états de fatigue. Lorsque l’inflammation gastrique se complique et devient un ulcère, il y a des risques que vous perdiez du sang par les voies digestives. Ces saignements sont dangereux pour votre santé générale car ils peuvent facilement causer une anémie à votre insu. Cette dernière est très souvent accompagnée de gros coups de fatigue.

Comment traiter l’hélicobacter pylori et la fatigue ?

Comment traiter l’hélicobacter pylori et la fatigue ?

Pour guérir d’une infection à H. pylori, vous devez suivre un traitement médicamenteux à base de trois ou quatre molécules (quadrithérapie). Dans chacun des deux cas, la cure est composée de plusieurs antibiotiques et d’un inhibiteur de la pompe à protons (IPP). Pour une quadrithérapie, le médicament Pylera peut s’ajouter à l’association.

Les antibiotiques agissent en combattant les bactéries présentes dans votre système digestif. L’IPP quant à lui, réduit votre acidité gastrique, rendant ainsi votre estomac moins favorable à l’évolution de la bactérie. Le traitement doit durer entre 10 et 14 jours et son taux d’efficacité se situe entre 80 et 90 %.

En effet, il existe de rares cas où la bactérie résiste aux antibiotiques prescrit. Parfois aussi, les patients peuvent éprouver des difficultés à suivre le traitement et sont donc obligés d’y couper cours. Certaines personnes peuvent se sentir fatiguées pendant ou après la cure. Si cette fatigue tend à devenir chronique, parlez du problème à votre médecin.

Il est également possible d’ingérer les probiotiques en complément des médicaments qui vous ont été prescrits. La nutrition joue naturellement un rôle dans la protection de l’organisme contre les pathologies, les probiotiques agissent en complétant cette action de protection. Ces bactéries ont prouvé leur efficacité dans le traitement et la prévention des infections gastriques.

Grâce à ces médicaments, vous avez la chance de soigner cette infection et retrouver votre bien-être. Cependant, vous devez absolument effectuer un test environ un mois après l’arrêt de la thérapie. Il s’agit d’un dernier contrôle pour vous assurer que l’helicobacter pylori n’est plus présent dans votre corps.

4.5/5 - (2 votes)

Articles Similaires

Commentaire

Rester connecté

169FansJ'aime
24SuiveursSuivre
615AbonnésS'abonner

Histoires récentes

4.5/5 - (2 votes)